La famille s'agrandit !

Dernière mise à jour : 3 déc. 2021

Lorsque j'ai ouvert Caméléon, j'avais prévu être très présente sur les réseaux sociaux, offrir différents services à mes bureaux et bien plus. J'avais un plan.


La vie a une bien drôle de façon de nous montrer qu'on a le contrôle sur ... absolument rien!


Mes plans ont changé. Et j'en avais beaucoup. Voici l'envers du décor de ma dernière année chez Caméléon.


Septembre 2020


Je travaille fort sur une programmation de services, car suite à la pandémie, le confinement et tout ce qui va avec cette ''joie'' de Covid-19, j'en bavais déjà. ''Est-ce que j'ai le droit d'offrir ce service x ?''


''Est-ce que ça vaut la peine de planifier, est-ce que la 3e vague va encore nous fermer tout ça?''


Des questions comme celles-là, j'en avais des milliers. Comme tout entrepreneur en fait.


Pas grave la Covid, on fonce. On planifie, on remet des services individuels au menu. On peut juste pas faire d'activité de groupe. Alors, je remplis mon horaire de services pour aider le plus de familles possible.


Avec la pandémie, de nombreuses familles cherchaient de l'aide pour leurs cocos. J'étais heureuse d'être là, de pouvoir les aider.


Alors, des séances, j'en ai planifié.


... mais j'ai commencé à ne pas pouvoir offrir le service. J'étais tout le temps malade (et c'était pas la Covid).


Et là, j'ai commencé à m'inquiéter. Étourdissements, nausées et douleurs. Un rendez-vous chez le docteur s'imposait.

Octobre 2020


Le 5 octobre, j'apprenais que ma vie allait changer pour toujours. Eh oui, on m'apprenait que j'avais une petite bibitte dans mon ventre!


À 38 ans, cette annonce fut une énorme surprise. C'était toute une nouvelle pour une fille qui croyait ne pas pouvoir avoir d'enfants (c'est pour cette raison que je n'avais pas compris les symptômes rencontrés depuis le mois de septembre).


La photo suivante a été prise alors que je travaillais sur ma programmation d'activités pour Caméléon. Je n'avais pas eu l'annonce de ma grossesse encore.


Je n'ai aucune idée de ce qui m'attend !

Cette nouvelle aventure a tout changé. Autant au niveau personnel que professionnel.


Pour moi, me reposer était un concept inconnu, mais mon corps m'a vite fait réalisé que je n'étais pas un superhéro. Et ça, ça n'a pas été facile à accepter.


Habituée de travailler 7 jour sur 7, j'ai dû accepter de me reposer (et j'y arrive encore difficilement aujourd'hui). Des projets, j'en ai toujours des milliers et j'ai la tête bien pleine d'idées!


J'ai dû diminuer les rencontres avec les familles et accepter de ne plus être aussi présente sur le terrain. Ce fut vraiment difficile pour moi, car j'aime tellement mon travail.


J'ai dû accepter de revoir mes priorités, mettre des projets sur pause et apprivoiser doucement cette nouvelle réalité.


Je suis moins présente que je le voulais, mais au moins je n'ai pas tout ''abandonner''.


Avril 2021

Je dois prendre la décision d'arrêter de travailler, j'ai les pieds enflés comme ça se peut pas. Je n'arrive plus à rester assise au sol (ni sur une chaise, ni ailleurs, lol).


Je ferme donc mes bureaux pour débuter mon ''congé maternité'' (il est entre guillemets pour une bonne raison!).


Je conserve les séances virtuelles, puisque je peux les faire de la maison et c'est moins difficiles physiquement. Et je n'ai plus à conduire, ce qui est devenu impossible aussi.


Mai 2021

J'arrête les séances virtuelles, même être assise devant mon ordinateur n'est plus possible.


*Soupir* Je suis découragée et triste.


J'espérais aider les familles et ne pas arrêter de travailler. Je m'ennuie de mon travail.


Vraiment beaucoup.


(Je poursuis la planification du camp lorsque j'ai de l'énergie - hors de question de ne pas être présente cet été. Caméléon reste ouvert pour le camp. Je trouve deux intervenantes fantastiques, alors c'est parfait. Je vais pouvoir avoir Bébé sans m'inquiéter pour Caméléon).

Juin 2021

L'été est arrivé et Bébé s'est finalement pointé le bout du nez. Malgré la fatigue et les difficultés rencontrées lors de l'accouchement, nous avons un magnifique petit poulet en santé.


Lucas est tout simplement merveilleux et je suis contente qu'il m'ait choisie pour être sa maman.

Quelques jours encore avant de rencontrer mon ti-poulet.

Juillet 2020

Une suite d'événements ont précipité mon retour au travail. Dont le départ d'une employée qui semblait parfaite et qui n'a causé que pépin par-dessus pépin. Eh oui, ti-poulet d'amour n'avait que 6 semaines de vie lorsque je suis revenue chez Caméléon afin d'assurer le bon déroulement de notre camp d'été. Hors de question d'engager une autre personne qui pourrait causer problème. J'y retourne moi-même (et on va se dire la vérité, merci à la PCU et autres mesures, les c.v. ... y'en rentre pas tant dans ma boite courriels). Cette séquence d'événements m'a permise de travailler le lâcher prise.


Bébé va bien, moi aussi : On va prendre une journée à la fois.


Lucas et son Papa ont été fantastiques et malgré tout, mon retour s'est bien passé.


J'ai retrouvé les enfants du camp avec le plus grand des plaisirs. Nous avons passé un été merveilleux et j'étais contente de revoir mes cocos.


Septembre 2021


La rentrée est arrivée rapidement et j'ai donc repris les services individuels (tutorat, stimulation et coaching) à temps partiel.


Je vais bien, je suis motivée et remplie de l'adrénaline de mon retour au travail. Je remets donc des activités de yoga-zumba à l'horaire. C'est un atelier que j'adore, tellement agréable à offrir aux enfants. Et ça me fait du bien à moi aussi.


Vous me voyez venir ? C'était un peu (très) rapide comme retour, mais bon.

Octobre & Novembre 2021

Et même si j'adore chaque séance, je réalise que le ''congé maternité'' que j'aurais dû prendre sert vraiment à quelque chose. Soyons honnête, c'est vraiment difficile de conjuguer la récupération d'une césarienne, les besoins d'un nouveau-né et la gestion d'une entreprise.


Mon corps ne s'est pas tout à fait remis de la césarienne et du retour précipité. Je sais, on me l'avait dit. J'ai fait de mon mieux depuis septembre, mais je dois annuler certaines séances ou parfois des semaines complètes, car j'enchaîne les problèmes de santé. (Et pour ajouter un événement triste à la fatigue déjà bien présente, ma chienne de 14 ans m'a quitté. Ma chère Muttz m'a tant donné et elle a laissé un grand vide depuis son départ. Quelques semaines plus tard l'autre chien de la famille est décédé à son tour.) Il est clairement temps de marquer une pause dans toute cette tornade d'événements épuisants tant au niveau physique qu'émotionnel.


Je souhaite prendre du temps pour : - prendre soin de mon ti-poulet d'amour (et j'en savoure chaque seconde). - prendre soin de moi (ça c'est plus difficile à faire évidemment, mais j'y travaille).

et ...

- préparer la prochaine étape de Caméléon (ma tête est toujours pleine de projets!).



En quoi consiste cette prochaine étape ?


Au courant de la dernière année, j'ai vécu plusieurs remises en questions. De longues réflexions m'ont menées à revoir les projets que j'avais pour Caméléon. Ma vision pour Caméléon s'est modifiée doucement et j'ai un plan pour mieux conjuguer ma nouvelle vie de famille et mes projets professionnels.


Sans oublier que j'apprends à m'adapter et à lâcher prise. Je réfléchis donc aux nouveaux projets, à des outils gratuits, à de belles collaborations, à la communauté Caméléon (je veux créer un ''village'') et bien plus.

Je vous ferai découvrir ce plan au fil des prochaines semaines. Ma famille s'agrandit. Celle de Caméléon aussi.


Et c'est vraiment une nouvelle merveilleuse.



Et le temps de pause avec mon ti-poulet ? Je serai donc à la maison du 08 décembre au 1er février inclusivement.


Ce n'est pas un congé de maternité tel qu'on le connait, mais ce sont des semaines de repos très appréciées.


J'ai choisi ce moment, car plusieurs familles prennent congé de services de la mi-décembre à la mi-janvier de toute façon (Je culpabiliserai donc moins de me savoir à la maison sachant que vous prendrez du temps en famille également. Eh oui, je pense à vous aussi, c'est plus fort que moi!). Je prends donc une petite pause, pour être avec ma famille. Et je serai de retour reposée et prête à vous offrir le meilleur de Caméléon. Kim

Adorable poulet d'amour.









60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout